Accueil > Actualités > En photos : retour sur la Nocturne du Champ du Deu / 13.02.2019

13.02.2019

En photos : retour sur la Nocturne du Champ du Deu

Le mercredi 13 février 2019 à 19h30, Molsheim SKi Nordique organisait sur le site de la Serva une course nocturne pour plus de 40 coureurs du massif Vosgien. Retrouvez l'ambiance de la soirée en parcourant l'album de Rémi.

Réservé aux skieurs de plus de 15 ans, l'évènement se compose de deux manches, disputées autour du Chalet Départemental du Champ du Feu. Le parcours, sinueux et technique, tracé par Nicolas, et damé par Jean-Luc, emprunte les deux pistes de luges et le plateau sous le chalet, pour une longueur de 600 m environ. Un éclairage, installé par Alain, assure une visibilité correcte pour les concurrents et les quelques connaisseurs venus en spectateurs, bravant la nuit.

La première manche est un prologue individuel, chronométré, comptant pour le challenge régional Crédit Mutuel et homologué par la FFS (pour les seniors homme). Le départ et l'arrivée se font entre la route et le chalet départemental. Les coureurs doivent effectuer deux fois le parcours. Les meilleurs mettent moins de 3 minutes ! Après cet effort assez violent, les compétiteurs peuvent se mettre au chaud un petit moment à l'intérieur du Centre Nordique, en attendant la seconde manche.

Celle-ci, plus ludique mais tout aussi disputé, est un relais par équipe de deux skieurs, chacun effectuant 3 tours de la piste de 600 m. Le départ des premiers relayeurs, en masse, s'effectue devant le garage de la dameuse, en contrebas du chalet, la zone de relais et l'arrivée se situant sur le haut de la piste principale de luge. Le format est spectaculaire et les encouragements des spectateurs résonnent dans la semi-obscurité pendant la quinzaine de minutes que dure l'épreuve. A l'issue de celle-ci, coureurs et organisateurs se retrouvent au Centre Nordique pour une collation préparée par Didier et son épouse, suivie de la cérémonie des récompenses.

Malgré les conditions délicates dans lesquelles ils ont été pris (faible lumière, mouvement rapide des skieurs...) qui leur donnent un aspect un peu fantomatique, les clichés de notre photographe offrent un aperçu des regards, des attitudes, des gestes techniques. Ils saisissent aussi la chute de Jean-Paul (oups), les efforts de Jacques (notre doyen), la poursuite de Vincent (qui courait en solo),... sans oublier la fierté légitime des champions récompensés !